FVT_2018_COULEURS_BD_00074
©Arthur.Marie4
FVT_2018_COULEURS_BD_00104
FVT_2018_COULEURS_BD_00063

ARPENTER LES QUAIS - édition 2021

INÉDIT - DEUX GRANDES EXPOSITIONS !

La bisquine La Granvillaise

En 2020, le Festival des Voiles de Travail devait célébrer les 30 ans de La Granvillaise. Cette exposition a rendu hommage aux trois-mâts des côtes normandes (et bretonnes !) qui naviguent depuis la seconde partie du XVIIIe siècle.

Les tableaux présentaient l'origine des bisquines, les gens de mer, la dragage et le tri des huîtres, la caravane et  les régates, la mise à l'eau de La Granvillaise.

Historique des échanges franco-britanniques en baie de Granville

L'échancrure prononcée du littoral français qu'est le golfe normand-breton présente la caractéristique d'abriter des îles étrangères. Ce voisinage a impliqué une cohabitation forcée entre les pêcheurs français et leurs collègues originaires de Jersey et Guernesey, deux baillages indépendants l'un et l'autre.

L'histoire de cette cohabitation et les processus complexes qui y ont présidé ont été présentés lors d'une conférence animée par Christian Fleury et retranscrits dans une exposition sur les quais.

---------

DES TÉMOIGNAGES DE PASSIONNÉS

Conférence - Marie Détrée-Hourrière, peintre officiel de la Marine

Issue d'une famille de pêcheurs malouins, Marie Détrée-Hourrière est une des rares femmes "peintre officiel de la Marine". Elle a voyagé sur toutes les mers du globe et en a fait des gouaches et des huiles remarquables. Marie nous a fait l'honneur de sa présence, a animé une conférence et a présenté quelques-uns de ces tableaux.

Conférence - Louis Cozan, gardien de phare en mer d'Iroise

Né à Ouessant en 1947, témoin rare d'un métier en voie d'extinction, cet ancien gardien de phare en mer d'Iroise est venu raconter sa longue expérience de rigueur, de solitude et d'humilité que fut sa vie au milieu des flots. Un récit riche d'anecdotes et d'authenticité des hommes de la mer, dont il a fait un livre Un feu sur la mer, mémoires d'un gardien de phare, récompensé par le Prix Essai au Salon international du livre insulaire de Ouessant en 2011.

---------

LE PORT EN FÊTE PENDANT 5 JOURS

Installé sur les quais du port de pêche, le village était au cœur de la vie maritime de Granville. Réadapté pour accueillir le public dans les meilleures conditions sanitaires tout en préservant son esprit pédagogique et ludique, à travers un agencement qui le plongeait dans différentes ambiances, il était doté de gradins, pour mieux profiter de la variété des spectacles et projections.

 

« La longue épopée des terre-neuvas » - Mémoire et Patrimoine des Terre-Neuvas

« La caravane des huîtres » - Association des Vieux Gréements Granvillais

« La bisquine La Granvillaise » - Granville Terre & Mer

« Sauvetage d'une bisquine » - Théâtre aux Champs

« Granville / St-Pierre-et-Miquelon au temps de la Grande Pêche, une histoire maritime proche » - Collec. Philippe Letouzey

« Le port de Saint-Pierre » - Musée d'art et d'histoire de Granville et Musée de l'Arche de Saint-Pierre-et-Miquelon

« Marie Détrée-Hourrière, peintre officiel de la Marine »

 « Louis Cozan, gardien de phare en mer d'Iroise »

« Lecture de la mer » - Libraire Le Détour

« Mémoires d'îliens » - Initiée et soutenue par l'association culturelle et artistique Le Vent Coulis

« Historique des échanges franco-britanniques en Baie de Granville » Comité régional des pêches de Normandie

« La cohabitation entre pêcheurs français et anglo-normands : histoire et enjeux contemporains » Christian Fleury

Enfin, tous les jours, des calèches emmenaient les visiteurs gratuitement jusqu'à la Cale de radoub et la Grande jetée.

DSC_0732.JPG
DSC_0402.JPG
DSC_0175.JPG
DSC_0158.JPG
PAGE12_Ascalie.jpg
10
21
©Arthur.Marie
15